Les meilleures platines pour récupérer le son authentique du vinyle

Les meilleures platines pour récupérer le son authentique du vinyle
Meilleure Vente n° 1
ION Audio Max LP – Platine Vinyle de Conversion avec Trois Vitesses et Enceintes Stéréo, Sorties USB et RCA – Finition en Bois Naturel
  • Replongez-vous dans votre collection de musique - La Max LP est une platine vinyle élégante de haute qualité avec trois vitesses (33, 45 et 78 tours) qui peut lire toute votre collection de musique, le tout dans un coffret avec une finition en bois nature
  • La pièce maîtresse de votre expérience d'écoute - Entrée AUX 3,5 mm pour convertir ou lire depuis d'autres sources de médias comme des lecteurs cassette/CD ; sorties RCA pour se connecter à toutes les enceintes et chaînes Hi-Fi séparées
  • Un son riche et puissant - Les enceintes stéréos intégrées offrent un son puissant et bien défini : pas de complications, détendez-vous et profitez de votre musique
  • Mettez à jour votre collection de musique - Convertissez vos morceaux aux formats numériques via USB sur votre ordinateur Mac ou PC avec le logiciel de conversion inclus ION Audio EZ conversion
  • Tout ce dont vous avez besoin - Capot anti-poussière, adaptateur 45 tours et tapis antidérapant en feutre inclus
Meilleure Vente n° 2
ION Audio Air Lp - Platine Vinyle Bluetooth à Trois Vitesses (33, 45 Et 78 Tours) avec Conversion Usb - Finition Bois
  • Libérez votre musique - Écoutez vos vinyles sans-fil via le Bluetooth ; connectez la platine à vos enceintes pour un appairage et une connectivité rapide et faciles jusqu’à 10 m
  • Une connexion assurée - Des sorties RCA discrètement placées pour diffuser de la musique sur des enceintes externes et une sortie de casque audio pour une écoute en silence
  • La pièce maîtresse de votre expérience d'écoute - Entrée AUX 3,5 mm et câble inclus pour convertir (ou diffuser sans-fil) depuis d'autres sources audio tels que des lecteurs cassette/CD
  • Redécouvrez votre collection de vinyles - Jouez des 33, 45 et 78 tours (Stylus pour 78 tours vendu séparément)
  • Mettez à jour votre collection de musique - Convertissez vos morceaux au format numérique via USB sur votre ordinateur Mac ou PC avec le logiciel de conversion inclus ION Audio EZ conversion
Meilleure Vente n° 3
Lauson XN092 Platine Vinyle Encoding PC-Link, Tourne-Disque Vintage avec Bluetooth et Haut-parleurs intégrés Lecteur Vinyle 3 Vitesses 33, 45, 78 (Chêne)
  • Tourne disques avec haut-parleurs stéréo dynamiques de 5 W et connexion Bluetooth ; fonction encodage via PC Link pour enregistrer et numériser, avec convertisseur de disques en vinyle sur votre ordinateur.
  • Tourne-disque en vinyle vintage avec sélecteur à 3 vitesses (33/45/78 tr/min), avec adaptateur 45 tr/min pour reproduire n'importe quel disque vinyle de votre collection, fonction auto-stop pour une meilleure reproduction
  • Tourne-disque en bois avec sortie rca à l'arrière pour connecter des haut-parleurs externes. Il dispose également d'une entrée pour connecter des écouteurs/casques et écouter votre musique préférée en intimité et avec un volume maximal.
  • Avec aiguilles supplémentaires de rechange; ce lecteur vinyle est très facile à utiliser, il suffit de placer le disque, de mettre l'aiguille sur le bord extérieur du vinyle et de l'allumer, la vitesse de lecture peut être graduée.
  • Tourne-disque au design vintage et haut-parleurs avant. Avec câble d'alimentation, sortie pour haut-parleurs externes rca, sortie pour casque/casque et fonction Bluetooth pour connecter d'autres appareils.

Chez ShopiBlog.com, nous effectuons des comparaisons et des analyses de produits pour vous aider à prendre la meilleure décision d’achat.

Nous n’avons aucun intérêt pour un produit spécifique et nous ne publions pas de contenu payant.

Nos revenus proviennent d’une commission du vendeur quel que soit votre achat, ce qui nous permet d’être vraiment indépendants.

Les progrès de la technologie leur ont fait perdre de leur importance à leur époque, mais ils sont nés de nouveau dans la chaleur de la nostalgie et, paradoxalement, de la modernité musicale.

Le succès des «dj» et le son authentique du vinyle, associés à la nostalgie, ont fait renaître les platines ou les tourne-disques.

Cette technologie qui les a marginalisés est celle qui leur confère aujourd’hui des caractéristiques techniques beaucoup plus avancées et des designs plus variés qui vont du style le plus avant-gardiste au plus «rétro».

A partir de cette analyse comparative, nous mettons en évidence le modèle AT-LP120X, entièrement manuel, de la marque Audio Technica pour sa solidité et sa qualité avec un prix qui, sinon bon marché, est très raisonnable pour le produit acheté.

Qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

La définition académique dit qu’il s’agit d’un système de reproduction sonore analogique qui remplace le cylindre du phonographe de son prédécesseur, le gramophone, par un disque.

Cependant, pour les non-initiés à la technologie, faire passer une aiguille dans un disque qui tourne sur la plaque avec une cadence fixe et génère de la musique est quelque chose de très proche de la magie.

Bref, c’est un transfert de données entre le vinyle et le tourne-disque qui prend la forme de la conversion mécanique du mouvement de l’aiguille en signal électrique.

Disons que l’aiguille lit les microsillons qui stockent la musique sur le disque.

Le processus passe par la vibration de l’aiguille et de la capsule à laquelle elle est incorporée à l’extrémité du bras.

Cette capsule est un convertisseur d’énergie (transducteur en langage technique) qui transforme le mouvement vibratoire en ondes électriques qui vont à l’amplificateur.

Le mouvement que nous voyons dans les diaphragmes des chicanes correspond aux mouvements de l’aiguille dans les rainures.

En bref, la platine est sans aucun doute un chef-d’œuvre de l’ingénierie du son qui, avec ses hauts et ses bas, a été près d’un siècle (la première apparition date de 1925) parmi les appareils électroniques les plus populaires.

Quelles parties le composent?

On en distingue cinq principaux:

  • Plaque: La partie la plus visible et qui est parfois utilisée comme synonyme de l’appareil.

    Sa base est métallique, que ce soit l’acier, le plus courant et le moins cher, ou l’aluminium qui offre plus d’équilibre et moins de vibrations, mais qui, logiquement, sont plus chers.

    La plaque comprend au centre une pièce métallique dans laquelle le vinyle est inséré et possède une protection en caoutchouc pour éviter les rayures et la détérioration du disque.
  • Moteur: Pour l’essentiel, l’entraînement par courroie est utilisé pour faire tourner le plateau.

    En d’autres termes, le moteur et la plaque sont liés par une courroie qui entoure la circonférence et démarre au démarrage du moteur.

    Il existe certains de courant alternatif et d’autres de courant continu.

    Cependant, au-delà de ces variations, il faut demander au moteur de tourner à la cadence exacte demandée par le disque (33, 45 ou, plus communément, 78 tours par minute), d’être stable dans son mouvement et, fondamentalement, de être silencieux pendant le fonctionnement.

    Il existe également des moteurs à entraînement direct.

    Ils n’utilisent pas d’engrenages ou d’éléments intermédiaires.

    Avec les progrès de la technologie, ils ont gagné en force au point qu’ils sont depuis longtemps les favoris des DJ.
  • Capsule de ramassage: Comme indiqué précédemment, il s’agit d’un transducteur qui convertit le mouvement mécanique de l’aiguille en signaux électriques.

    C’est la tête où l’aiguille est insérée et, malgré sa petite taille, la partie vitale du tourne-disque.

    Il existe trois types principaux:
    • Magnétique: le plus utilisé.

      Composé d’un ensemble aimant-bobine et basé sur la variation du flux magnétique dérivé du mouvement de l’aiguille sur la rainure du vinyle.
    • Condenseur: Il a deux plaques métalliques, une plus solide et l’autre plus douce qui se déplace lorsque l’aiguille passe, provoquant une différence de potentiel.

      Nécessite un courant continu.
    • Verre ou céramique: très délicat et déconseillé pour les équipements hi-fi.
  • Aiguille: Le lecteur d’appareil et le composant qui subit le plus d’usure et doivent être changés plus souvent.

    Selon le matériau, il durera plus ou moins.

    S’il s’agit de saphir, la durabilité sera moindre et si la pointe est plus grande et plus chère, comme cela est évident.

    Par la forme de sa pointe on distingue:
    • Conique: Ce n’est pas le plus recommandé car il génère généralement suffisamment de distorsions.
    • Elliptique: la rainure du disque est mieux sauvegardée et améliore donc la reproduction sonore.
    • Multiradial: Il a une forme de pyramide inversée et des bords arrondis.

      C’est celui qui offre la meilleure qualité sonore grâce à sa lecture en raison de sa forme et parce que la surface de contact est plus large.
  • Bras: Son matériau, sa conception et son calibrage sont essentiels pour obtenir un bon son.

    Sa tâche fondamentale est de guider la capsule à travers les ondulations du disque.

    Actuellement, la tendance est de fabriquer des bras qui pèsent très peu, mais qui, à leur tour, sont rigides pour atténuer les éventuelles vibrations.

Nous parlons de matériaux aussi inhabituels que le bois, l’aluminium et même le plastique.

Ils ont une série de contrepoids pour équilibrer l’aiguille, la capsule et le support et un dispositif pour empêcher le bras de devenir incontrôlable.

Tenez également compte de sa forme droite ou en «S».

Ces derniers ont été conçus pour que le porte-capsule soit le plus droit possible par rapport au rayon du disque.

Comment calibrer le bras ?

Tout d’abord, notez qu’il existe des modèles automatiques, qui se lèvent d’eux-mêmes lorsque le disque est terminé, et des manuels avec un poids variable à l’arrière.

Le réglage du poids dépend en grande partie de l’état du vinyle.

Si, par exemple, le disque est quelque peu incurvé, il est conseillé d’y mettre plus de poids.

Cependant, en général, la recommandation est de l’ajuster avec le poids minimum possible qui permet une reproduction optimale.

C’est-à-dire que plus le poids est mis sur le bras, plus le disque est puni et, évidemment, moins dur.

Un autre élément à considérer est le niveleur de hauteur.

C’est un levier qui ajuste la hauteur du bras et est le mécanisme le plus approprié pour déplacer le bras à travers.

Cela évitera les rayures lors du placement de l’aiguille sur la rainure mobile.

Enfin, mettez en évidence l’utilité des dispositifs anti-patinage qui corrigent les écarts de l’aiguille si elle sort de la rainure du vinyle et glisse d’un côté ou de l’autre.

Ils peuvent avoir une technologie simple, comme un petit poids sur un côté du bras, ou une technologie plus sophistiquée grâce à des mécanismes magnétiques.

À considérer

Taille : Dans les temps technologiques qui ont la réduction de taille, le plateau tournant continue d’occuper l’espace qui marque le diamètre des disques.

C’est-à-dire que vous devez réserver un bon espace pour l’installer étant donné que, en plus, la plaque nécessite un amplificateur et des haut-parleurs pour que le son atteigne l’extérieur (bien qu’il y ait des exceptions).

Budget : La fourchette de prix est énorme.

Il est très pratique de savoir à l’avance quels sont les besoins et s’ils correspondent à l’argent que nous pouvons dépenser pour cet achat.

Tout en un : traduction facile.

Tout en un.

Ce sont des appareils qui ont déjà tous les composants intégrés pour le brancher, placer le disque et l’écouter.

Très confortable par conception, mais non recommandé pour la qualité sonore.

Assemblage : Les avancées technologiques l’ont beaucoup simplifié, mais, avec tout et comme indiqué, il est important d’évaluer cet aspect et le processus de calibration du bras.

Comment en prendre soin ?

Le maintien d’une platine, en particulier son stylet, est un facteur essentiel pour assurer son bon fonctionnement et sa durabilité.

Nettoyage de l’aiguille : l’élément le plus délicat et le plus vital pour écouter les disques.

Son nettoyage doit être aussi délicat que le composant lui-même.
La meilleure option pour le nettoyer sans l’endommager est d’utiliser un coton-tige imbibé d’alcool ou dans un liquide spécifique à cet effet.

Très important de vérifier qu’après la revue, il n’y a pas de résidu de coton sur l’aiguille.

Nettoyage de l’appareil : Il est recommandé de le faire avec une brosse à cheveux douce et, si vous en avez une, d’utiliser un petit aspirateur pour éliminer toute trace de poussière.

Il peut également être fait de manière plus artisanale avec un chiffon non pelucheux imbibé d’eau savonneuse.

Nettoyage de disque : Le vinyle est un aimant pour la poussière.

Pour le nettoyage en profondeur des disques, il existe des brosses spéciales ou des capteurs de poussière très doux qui ne rayent pas la surface.

Pour ceux qui ont plus de marge budgétaire, il existe différents kits de nettoyage spécifiques sur le marché.

Audio Technica AT-LP120X: robustesse et esthétique à bon prix

Robustesse, bonne esthétique, qualité satisfaisante et prix raisonnable.

Quatre facteurs fondamentaux que ce modèle rencontre dans la gamme à laquelle il appartient.

En d’autres termes, une platine vinyle pour un usage domestique, idéale pour dépoussiérer les vieux disques des parents ou des frères aînés et les écouter clairement et avec ce son différentiel que seul le vinyle fournit.

Un appareil robuste et lourd, quelque chose qui dans ces produits est plus avantageux que les inconvénients.

C’est aussi pour de nombreux utilisateurs que, comme c’est le cas, c’est manuel.

Simple à assembler, il dispose d’un étage préamplificateur qui permet, par exemple, d’être connecté directement à une barre de son.

Ce n’est pas l’alternative qui offre de meilleures performances, bien sûr, mais vous pouvez vous sortir des ennuis s’il n’y a pas de budget pour d’autres amplificateurs plus adaptés.

Même pour faire des petits pas comme ‘Dj’ il peut servir puisque le fameux ‘scratch’, mouvement d’avant en arrière du vinyle avec les doigts, récupère très rapidement lorsque le vinyle sort.

Ce n’est en aucun cas sa tâche la plus spécifique.

À titre d’objections spécifiques, la chute du bras peut peut-être sembler quelque peu abrupte et, en ce qui concerne la connectivité, elle n’a pas de prise casque.

Denon DP-300F: sobre et durable

Modèle sobre, élégant et durable de l’une des plus grandes marques du secteur.

Optez pour les basiques avec des matériaux de qualité comme dans le cas de la plaque en aluminium.

En d’autres termes, c’est un engagement à la simplicité sans compromettre la qualité.

Ses caractéristiques techniques sont très complètes avec contrôle de la glissière du bras, poids réglable ou préamplificateur intégré.

L’un des avantages du DP-300 F est qu’il convient parfaitement aux utilisateurs novices du monde du vinyle.

Appuyez simplement sur le bouton de démarrage pour démarrer la platine sans aucune complication.

En plus du bon comportement du système de démarrage et d’arrêt automatique, ce qui est plus important, c’est une très bonne qualité sonore (toujours en fonction des amplificateurs).

Offre un son surround chaleureux.

En tant qu’aspects d’amélioration, la capsule de ramassage tombe peut-être légèrement en dessous de la qualité moyenne de l’appareil.

En tout cas, ce n’est pas un problème insurmontable car il peut être changé comme l’aiguille.

Pioneer PLX-500: qualité et bonne connectivité

Design saisissant d’une autre des plus grandes marques.

La fiabilité technique de la firme japonaise accompagne un appareil qui entre par les yeux grâce à cette couleur blanche inhabituelle (il y a aussi du noir, plus conventionnel).

Mais c’est bien plus qu’une façade.

Très robuste en fabrication, il offre un son optimal.

Le rapport qualité prix est assez attractif.

La clarté du son réside dans le système de réduction de distorsion qu’il intègre, qui est capable d’annuler tout bruit supplémentaire et indésirable provenant du stylet sur les vinyles.

Un autre aspect à souligner est sa bonne connectivité puisque, grâce à son entrée USB, la musique peut être numérisée via l’ordinateur.

Parmi les inconvénients, dans certains cas, trop de complexité est objectée au moment du montage, principalement dans le cas du bras et de ses contrepoids.

Technics SL-1210MK2XG: Au-delà de l’environnement domestique

L’une des marques les plus présentes et prestigieuses dans le monde des «Djs».

La solidité tant appréciée de ces appareils a un chiffre: plus de 12 kilos de platines qui donnent une idée de sa solidité.

La plaque seule pèse plus de deux kg.

Pas toujours pour peser plus c’est mieux ou plus durable, mais dans ce cas oui.

La qualité de fabrication de la marque est maximale et ce modèle ne fait pas exception.

Son prix ne dépasse pas non plus le budget d’un appareil de type domestique.

Il devient donc son principal inconvénient.

Une option plus orientée pour mettre de la musique pour les autres que pour soi.

Pour cela, il a une grande finesse dans le tour de la plaque qui contraste avec un bras qui peut être quelque peu rugueux.

Lenco L-3808: Pour les aspirants «Djs»

Bien qu’elle soit légère, une qualité qui, comme souligné, n’est pas l’une des plus appréciées sur les platines, elle offre de bons avantages.

Design soigné d’apparence moderne, il peut être un bon outil pour les aspirants ‘Djs’ (il a le contrôle du ton et la lumière directe).

Le bras, grâce à sa forme en «S», est doté d’une bonne stabilité qui contribue à l’obtention d’une qualité sonore très appréciable.

(15 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT © 2018 | Mentions Légales