Les meilleurs livres d’essais

Les meilleurs livres d'essais
Meilleure Vente n° 1
Essai d'exploration de l'inconscient
  • Jung,Carl Gustav (Author)
  • 192 Pages - 05/03/1988 (Publication Date) - Folio (Publisher)
Meilleure Vente n° 2
Meilleure Vente n° 3
Essais d'empirisme radical
  • James, William (Author)
  • 236 Pages - 10/29/2007 (Publication Date) - Flammarion (Publisher)

Chez ShopiBlog.com, nous effectuons des comparaisons et des analyses de produits pour vous aider à prendre la meilleure décision d’achat.

Nous n’avons aucun intérêt pour un produit spécifique et nous ne publions pas de contenu payant.

Nos revenus proviennent d’une commission du vendeur quel que soit votre achat, ce qui nous permet d’être vraiment indépendants.

L’essai est un texte argumentatif dans lequel l’auteur présente sa position sur un sujet spécifique afin de soutenir et défendre ses idées.

L’essai n’est pas une analyse exhaustive d’un sujet et ne doit pas être criblé de données issues de la recherche, comme s’il s’agissait d’un traité.

Il s’agit plutôt d’un texte littéralement brillant et intellectuellement solide, le plus souvent structuré en introduction, en développement et en conclusion.

Les essais sont généralement des textes très agiles, narrativement simples et écrits directement et avec la claire intention de les rendre intelligibles.

Littéraire, depuis la Renaissance, il était clair que l’essai avait une structure libre.

Et ce sont des textes qui ne sont pas vraiment destinés à informer, mais plutôt à persuader ou à convaincre de la position de l’auteur sur le sujet qu’il traite.

Le créateur de ce genre littéraire était Michel Eyquem de Montaigne, un philosophe, écrivain et humaniste français qui a été décrit comme «le plus classique des modernistes et le plus moderne des classiques».

Son œuvre principale s’intitulait justement le mot Essais (Essais), il l’écrivait dans la tour de son château, sous le titre « Que sais-je? », Et son intention était: « d’être vu sous ma forme » simple, naturel et ordinaire, sans contention ni artifice, puisque je suis l’objet de mon livre ».

L’essai est donc le meilleur moyen de connaître les arguments sur un sujet spécifique qui nous intéresse.

Et faites-le avec des pages bien écrites, faciles à comprendre et très claires.

Des opinions personnelles, mais soutenues par des idées qui nous aideront toujours à créer notre propre opinion.

Cette liste de dix essais à ne pas manquer est préparée avec l’aide d’experts de la maison d’édition Alba .

L’histoire secrète de Jane Eyre de John Pfordresher (Alba, traduction de Marta Salís)

Lorsque les éditeurs ont publié Jane Eyre à Londres en 1847, le roman a été signé – et non écrit mais «édité» – par Currer Bell, et non par son auteur, Charlotte Brontë.

Et encore plus authentique et mystérieux a sonné son sous-titre, « Une autobiographie. »

Obligée en 1848 de révéler son identité, elle le fait seule avec ses éditeurs et leur fait promettre de garder le silence.

Sa propre amie proche, Ellen Nussey, a nié la même année avoir écrit ou publié quoi que ce soit, ajoutant que quiconque affirmait que ce n’était « pas un de mes amis ».

En 1851, déjà connue, à contrecœur, dans les milieux littéraires, elle était très en colère lorsque Thackeray, à la fin d’une conférence, la désigna en criant à sa mère: « Permettez-moi de vous présenter Jane Eyre! »

Le chemin de Timothy Snyder vers la non-liberté (galaxie Gutenberg)

Un essai dans lequel Timothy Snyder dépasse les gros titres pour révéler la vraie nature des menaces qui pèsent sur la démocratie et la légalité.

Avec la fin de la guerre froide, la victoire de la démocratie libérale semblait définitive.

Les observateurs ont proclamé leur confiance dans un avenir pacifique et mondialisé.

Mais cette foi n’était pas justifiée.

L’autoritarisme est revenu en Russie, lorsque Poutine a trouvé une série d’idées fascistes qu’il pouvait utiliser pour justifier le gouvernement des riches.

Depuis 2010, la Russie a trouvé des alliés parmi les nationalistes, les oligarques et les radicaux du monde entier, et ses efforts pour dissoudre les institutions, les États et les valeurs occidentaux ont fait écho en Occident même.

La montée du populisme, le vote britannique contre l’UE et l’élection de Donald Trump ont été des cibles russes.

Les raisons du mal de Peter Hayes (examen)

Pourquoi un autre livre sur l’Holocauste? Qu’est-ce que cela peut ajouter aux près de seize mille personnes qui se sont consacrées à ce sujet?

Le professeur Peter Hayes, une autorité de renommée mondiale pour ses études sur l’Allemagne nazie et la Shoah, répond qu’il est temps de ne pas se contenter de continuer à accumuler des informations, mais de chercher des explications.

Ce livre synthétise les connaissances actuelles sur l’Holocauste, nous les présente dans une vision critique et, surtout, essaie de nous proposer des arguments qui nous permettent de comprendre pourquoi et comment il a été produit.

Histoire et art du regard de Mark Coussins (Passé & Présent)

Ce livre représente une étape fondamentale dans notre capacité à comprendre l’art et notre sensibilité, comme l’était John Ways of Seeing à son époque.

Grâce aux exemples visuels insérés dans le livre, nous pouvons comprendre comment notre perception de la réalité et les intérêts de notre intelligence visuelle ont évolué à chaque époque.

Le réalisateur, critique et écrivain irlandais Mark Cousins ​​a créé un artefact qui retrace l’histoire du regard humain au cours des siècles.

Des civilisations anciennes à l’ère des écrans de smartphone .

Mon histoire Michelle Obama (Plaza & Janés)

Michelle Obama écrit ce mémoire réfléchi et captivant pour inviter le lecteur à entrer dans son monde en racontant les expériences qui ont façonné son caractère, de son enfance dans le sud de Chicago aux années où elle a vécu dans la résidence la plus célèbre du monde, passant par son étape de cadre supérieur, au cours de laquelle il a dû allier maternité et vie professionnelle.

Bénéficiant d’une honnêteté à toute épreuve et d’un esprit vif, il décrit ses réalisations et ses déceptions dans les sphères publique et privée, et raconte sans détour son histoire de vie, dans ses propres mots et selon ses propres termes.

Chaude, lucide et révélatrice, «My Story» est le récit intime d’une femme qui a dépassé toutes les attentes à maintes reprises et dont l’histoire inspire des millions de femmes à suivre son exemple.

21 leçons pour le 21e siècle par Yuval Noah Harari (Débat)

Comment se protéger des guerres nucléaires, des cataclysmes écologiques ou des technologies perturbatrices? Que pouvons-nous faire contre la propagation de la «post-vérité» ou la menace du terrorisme? Que devons-nous enseigner à nos enfants?

Dans une prose intelligente, fraîche et provocante, Harari examine certaines des questions les plus urgentes de notre présent.

Le fil d’or qui traverse ce livre est le défi de maintenir notre approche collective et individuelle du changement constant et désorientant que nous vivons.

Sommes-nous encore capables de comprendre le monde que nous avons créé?

Passé imparfait de Nieves Concostrina (La sphère)

Un travail pour comprendre que dans l’histoire tout le temps passé, en plus du précédent, était imparfait.

Ce nouveau livre de Nieves Concostrina commence dans l’année de la poire et atteint notre époque, en passant, bien sûr, par Fernando VII.

Dans ces nouvelles histoires, nous pourrons découvrir les conséquences que la seule criadilla de la dernière Autriche a apportées, savoir que nous avons fumé à cause de Colomb, démystifier le 2 mai, savoir que Cristina de Borbón était la reine de la corruption et s’étonner de la décoration que Franco lui a donnée.

planté un communiste.

De Platon à Winnie l’Ourson par James M.
Russell (Alliance)

Russell démystifie la philosophie et montre que les idées importantes ne se trouvent pas seulement dans les livres philosophiques.

Il présente des œuvres d’auteurs allant de Platon, Descartes …

et offre un large échantillon de la grande variété de livres dans lesquels des idées philosophiques peuvent être découvertes.

Une brève introduction à soixante-six des œuvres les plus suggestives jamais écrites.

Il les place dans leur contexte historique et intellectuel et présente leurs principales idées de manière claire et accessible, expliquant dans quel sens elles sont pertinentes et comment elles peuvent nous aider dans notre vie quotidienne.

Le siècle américain violent de John.
W.Dower (examen)

John W.

Dower fait le point dans ce livre sur la violence que le monde a subie depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Il y a d’abord eu une guerre froide mal nommée – où le général Le May s’est vanté d’avoir tué plus d’un million de civils coréens avec ses bombardiers – puis la «guerre contre le terrorisme», sans parler des sales guerres en Amérique latine ou du « opérations spéciales ».

Un panorama qu’Obama a relancé avec sa campagne de modernisation nucléaire et que Trump garde en vie.

Une œuvre qu’Andrew Bacevich décrit comme « un livre puissant de lecture nécessaire et nécessaire ».

Journal intime de Sylvia Plath (Alba, traduction par Elisenda Julibert et édition par Juan Antonio Montiel)

Cette édition des Journaux complets de Sylvia Plath augmente de deux tiers le contenu de ceux publiés précédemment aux États-Unis en 1982 et en France en 1996.

Parmi les nouveaux passages figurent deux cahiers que son veuf et exécuteur testamentaire, Ted Hughes, avait interdit de rendre public jusqu’en 2013.

Edités par Karen V.

Kukil à partir des 23 manuscrits gardés par le Smith College, ils couvrent depuis ses années d’études collégiales jusqu’en 1962, un an avant sa mort, comprennent quelques dessins et poésie, et sont ensemble le document final sur la vie et œuvre de l’un des poètes emblématiques du XXe siècle.

Plath, à peine âgé de 18 ans, croyait, comme nous l’avons déjà lu dans les premières pages, qu’en « convertissant en écriture une partie de ma vie, mes émotions, mes sentiments les plus intimes, je le justifie »; mais cette idée que l’écriture de la vie est « un tremplin, une technique » pour « organiser provisoirement mon petit chaos personnel pathétique » finit par être suspecte, un principe « faux et provincial » …

« et c’est ce que je trouve très difficile à gérer.

Avec une lucidité extraordinaire, ces journaux présentent non seulement une intimité personnelle toujours en conflit avec les valeurs domestiques, mais ils sont une réflexion très précieuse sur l’art, le sens, la satisfaction et les pièges de l’écriture.

Recommandations de Alba Editorial

Alba est un éditeur de qualité, tant dans la sélection de ses textes que dans l’édition de ses livres.

Et il commence sa présentation par trois belles lignes qu’il emprunte à Virginia Woolf:

La plupart du temps, nous arrivons à des livres avec une tête confuse et divisée, exigeant que la fiction soit vraie, la poésie fausse, la biographie flatteuse, l’histoire qui renforce nos propres préjugés.

Si nous pouvions bannir toutes ces idées préconçues lorsque nous lisons, nous aurions un début admirable.

Avec cette philosophie de vie, cette maison d’édition, née en 1993, se soucie des lettres de leurs principes les plus élémentaires, avec la création de manuels d’écriture (Writer’s Guides) , la réalisation d’ateliers créatifs…
Pour autant, ses recommandations véhiculent la tranquillité de qui sait de quoi il parle et pourquoi il le dit.

(3 lectures)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COPYRIGHT © 2018 | Mentions Légales

 

© 2020 Shopiwin, All Rights Reserved